Si l'actualité vous semble terne, vous pouvez embellir votre vie en lisant aussi Polémiquons Ensemble

jeudi 3 juillet 2008

Vers une surveillance totale de l'Internet en Europe ?


Le 7 juillet aura lieu un vote en commission au Parlement Européen. Ce sont des directives regroupées sous le nom de "Paquet Telecom" qui seront discutées et votées.
Et, insidieusement cachés dans ces directives, 5 amendements risquent de légaliser des mesures privatives de liberté sur Internet si elles sont votées.

Entre autres choses, ces amendements permettraient à des entreprises privées d'organiser la surveillance électronique d'Internet que le réseau soit public ou privé, de décider par elles-mêmes de ce qui est légal d'échanger et d'organiser un système de "Riposte Graduée" en obligeant les FAI à les assister. Ça ne vous rappelle rien? Ces amendements ont en fait été écrits et présentés par des groupes de pression liés à l'industrie du disque et du cinéma.

La Quadrature du Net à organisé un wiki qui explique quels dangers ces amendements, qui n'ont rien à faire dans le "Paquet Telecom", font courir à la totalité des internautes de l'Union Européenne. Sur ce wiki, on explique aussi comment prendre contact avec vos députés européens avant le 7 Juillet pour les inciter à rejeter ces amendements en commission. Si ces amendements étaient votés, c'est en session plénière, en septembre, que tout ce déciderait et cela serait surement trop tard.

Allez donc consulter ce wiki, qui est fort instructif. En tout cas, on peut dire que le projet français de riposte graduée à fait des petits.
Mais, ce qui est beaucoup plus grave, c'est que pour protéger la "propriété intellectuelle" et surtout les revenus qui vont avec, on est en train d'établir des lois potentiellement liberticides dignes de dictatures contre lesquelles nos démocraties ont lutté...
A moins que nous ne vivions plus en démocratie et que nous le l'ayons pas remarqué ?

A lire : Libération - Interview de Guy Bono, eurodéputé

1 commentaire:

Rébus a dit…

Hum, j'ai pas mal parlé de toutes ces lois ces derniers temps, au point qu'on a pu me croire obsédées par ça, mais dans "potentiellement liberticides", je me dis que, entre certaines mains, tu peux enlever le potentiellement