Si l'actualité vous semble terne, vous pouvez embellir votre vie en lisant aussi Polémiquons Ensemble

vendredi 6 juin 2008

Blogo-tempête dans l'éthique

Savez vous ce qui distingue un blogueur éthique d'un blogueur sans manières ? Le blogueur éthique, lorsqu'il cite un autre blog, met un hyperlien vers le blog en question, en plus de la citation. Le blogueur sans manière fait un copier-coller d'un autre blog, mais ne met pas de lien vers la source originale.

Bon, le blogueur éthique peut oublier de mettre cet hyperlien vers l'autre blog, l'erreur est humaine, après tout. Mais, comme dit le dicton : "Errare humanun est, preseverare diabolicum". (Et pan dans la culture...)

Alors, quand Jeanmarcmorandini.com oublie de mettre des liens vers les sites sur lesquels il trouve les informations dont il se sert sur son blog, est-ce une exception, ou est-il un blogueur sans manières ? Par exemple, lorsqu'il cite Marianne2.fr et un article publié sur ce site, pourquoi se contente-t-il de faire une copie d'écran et pourquoi ne fait-il pas de lien direct vers l'article ?



Après tout, un simple lien permettrait à ses lecteurs de se faire une idée de l'article par eux-même et mettre un lien dans un article est tout de même plus simple que la manipulation d'un fichier JPEG, tant au niveau taille que poids...
Mais bon, Jean-Marc Morandini, l'éditeur et auteur du blog Jeanmarcmorandini.com, ne maitrise peut être pas totalement les techniques du Web 0.3

Le plus drôle c'est que ce monsieur Morandini, outre le fait qu'il tient un blog, prétend également être un journaliste mondialement connu sur la TNT. Il devait avoir des informations urgentes à traiter pour ne pas se rendre compte que Luc Mandret, qu'il prend pour un journaliste, est un blogueur dont Marianne2.fr s'est contenté de reprendre le billet.

Jean-Marc Morandini doit surement être un journaliste débutant pour ne pas l'avoir remarqué, d'autant que "Ma vie en Narcisse", le blog de Luc Mandret, est classé 4e blog politique français par WIKIO.

Alors, Jean-Marc, si tu me lis, continue le bon travail d'information que tu fais avec ton Skyblog. Il y a du texte, de l'audio, de la vidéo, c'est bien. Mais surtout, il faut que tu apprennes à vivre avec tes voisins blogueurs, même si vous ne boxez pas dans la même catégorie.
Quand tu cites un blog ou un journal en ligne, n'oublie pas de mettre un hyperlien vers l'information que tu cites, c'est plus honnête et nettement plus sympathique. Sinon, les autres blogueurs vont s'énerver et te mettre à l'index en te montrant leur majeur.

Bien sur, tu veux être journaliste et un journaliste, ça ne cite pas ses sources... Mais bon, tout à fait entre nous, tant que tu ne travailleras pas pour une maison sérieuse, comme Marianne2.fr ou Le Figaro, tu ne seras pas un vrai journaliste. Tu pourrais aussi travailler sur une station de radio, mais évites Europe1, cette boite s'est un peu coulée elle même en embauchant un amateur à l'éthique géométriquement variable, un certain JPElkabach (je ne met pas de lien, il n'a pas de blog).

N'oublie surtout pas de creuser un peu les informations que tu publies, comme celles sur la mort du chien de Michel Drucker ou les petites colères de Lio (colères, pas culottes...). Fais de l'analyse, ça marche aussi.

Oh, tiens, je remarque en finissant ce billet que j'ai oublié de mettre des liens vers ton Skyblog et tes articles... Ah, je suis sur que tu ne m'en voudras pas, Jean-Marc. Et puis, on ne sait jamais, je pourrais revenir les rajouter plus tard ; comme tu le sais, sur Internet, "Tout est possible".

6 commentaires:

Nicolas a dit…

Tiens ! Je n'avais pas vu ce billet avant de faire le mien...

Didier B a dit…

C'est normal, il a été publié après le tien :-)

(il date de 10H30 ce matin, mais j'ai visiblement eu un problème technique...)

Rébus a dit…

Morandini et éthique dans une même phrase, non, tont n'est pas possible.
Puis, l'est procédurier le garçon parait-il

Didier Goux a dit…

Un bon journaliste ne cite pas ses sources lorsqu'elles sont privées, officieuses et que la révélation de leur identité pourrait leur nuire (ou tarir la source en question). en revanche, quand on repompe un confrère, ce serait la moindre des choses...

Didier B a dit…

@Rébus
C'est vrai que ça fait bizarre, mais tout est possible. Enfin presque tout...

@Didier Goux
Oui, je sais, mais Morandini semble être persuadé qu'il peut garder le secret de ses sources même si il s'agit d'un confrère :-)

philippe a dit…

Non, sur internet tout n'est pas possible.
Dans quelques jours je vous le raconterai à tous.
à plus.
sur mon blog.
Veux tu faire un lien réciproque entre nos blogs.
A plus
Phil